logo

« Je suis à l’heure » : court métrage choc sur le manque de réaction des témoins d’agression

Par Florine / il y a 2 semaines / tag ,

On se souvient tous de l’affaire de l’agression dans le métro lillois et de la passivité des témoins. Pourtant, ce genre de situation arrive plus souvent qu’il n’y paraît et on fait toujours état de la non-réaction des gens y qui assistent.

Dans ce court métrage réalisé par Isabelle Quintard et Fabien Motte pour la 5e édition du Nikon Film Festival, c’est un viol dans le métro parisien entendu par un homme qui est mis en scène.

L’homme doit aller à un entretien d’embauche. Ecouteurs dans les oreilles, il entend cependant quelqu’un importuner une jeune femme. Loin de ne pas se sentir concerner par la situation, il s’efforce cependant de faire comme si de rien n’était pour ne pas risquer d’arriver en retard à son rendez-vous. Après un gros plan sur la sonnette d’alarme, il sort du métro : il pourra être à l’heure.

La vidéo est d’autant plus choquante et dérangeante qu’elle nous met face à une réalité consternante.

Attention, la vidéo peut choquer certaines personnes. Même si on ne voit rien, on entend tout.

Et vous ? Comment réagiriez-vous ?