logo

#PayeTonUterus, quand les femmes racontent leurs galères chez le gynéco


Il n’aura fallu que quelques heures pour que le hashtag #PayeTonUterus fasse un véritable buzz. Posté par une utilisatrice ce mercredi 19 novembre, le tag a rapidement pris de l’ampleur. Il y a maintenant des centaines de témoignages d’expérience négatives avec le corps médical autour de la sexualité. Les mis en cause sont les médecins, les pharmaciens mais surtout les gynécologues. Entre les anecdotes qui pourraient faire sourire, on en trouvent également beaucoup sur le manque de compréhension et d’information du personnel de santé envers les femmes d’où le terme « PayetonUterus« .

Certaines remarques peuvent choquer par leur côté sexiste, homophobe ou même rétrograde.

Le sujet qui fait le plus de bruit ? La contraception. Entre les demandes de pilules et la galère pour se faire poser un stérilet, c’est un véritable florilège que nous offrent les internautes.

N’hésitez pas à parler de vos expériences en utilisant le hashtag PayeTonUterus (#PayeTonUterus)